Hejmpaĝo > EDE ? > Questions fréquentes

Questions fréquentes

sabato 8a oktobro 2005

Ĉiuj versioj de tiu ĉi artikolo : bg ca cs da de el en eo es fi fr hr hu it lt nl pl pt sk sv uk

* Qu’est ce que EDE ? Je n’en ai jamais entendu parlé.

* Que visez-vous ?

* L’espéranto n’est pas une affaire politique. L’espéranto ne doit pas se mélanger avec la politique.

* Quelles sont les associations qui soutiennent EDE ?

* Pourquoi ne pas être dans un autre parti ? En créant un nouveau parti, vous concurrencez les autres.

* Nous ne sommes pas suffisamment riches pour être un parti politique.

* Votre soutien au traité instituant une Constitution européenne ?

* Un parti politique doit avoir un programme complet avec des propositions sur chaque thème (santé, éducation, émigration, etc.) Vous proposez seulement l’espéranto.

* Pourquoi donc le mot « espéranto » ? Est-ce que l’initiative du mouvement EDE vient uniquement d’espérantistes, proposez-vous uniquement l’espéranto ?

* EDE ne concerne que les Français.

* Il s’agit d’une affaire européenne, alors que l’espéranto se situe au niveau mondial. Cela risque de porter préjudice à l’espéranto.


* Qu’est-ce que EDE ? Je n’en ai jamais entendu parlé.

- EDE est un mouvement politique créé en 2003 avec pour but : une démocratisation de l’Union Européenne au moyen, entre autres, de l’usage de la langue espéranto.


* Que visez-vous ?

Le but pour les élections européennes est qu’EDE présente des candidats dans chaque pays de l’UE. Cela montrera aux citoyens et aux autorités que :

- Nous sommes capables de nous organiser au-delà des frontières, que nous constituons véritablement un parti international. (EDE n’est pas un parti national ordinaire qui pour l’élection européenne se transforme momentanément en un parti européen…)

- Nous ne sommes pas des utopistes, nous proposons une solution concrète qui fonctionne, et pas de promesses.

- Nous sommes capables, grâce à notre nature transfrontalière, de faire parler et de faire discuter tous les citoyens de l’Union européenne, pas seulement sur des thèmes nationaux, mais aussi sur des thèmes vraiment européens (par exemple en proposant l’unification des procédures de vote). Les partis ordinaires sont des partis nationaux qui lors de la campagne de l’élection européenne débattent sur des sujets nationaux : les Français votent selon les problèmes français, les Polonais votent selon les points de vue polonais, les Suédois votent utilement pour la Suède, les Portugais font campagne sur des sujets portugais, etc. Les citoyens, avec les partis nationaux, discutent et se disputent sur des thèmes nationaux… en ajoutant de temps en temps le mot « Europe » pour un peu européaniser la chose, mais les thèmes et les arguments restent les mêmes, que ce soit pour une élection nationale, ou pour l’élection européenne.

EDE n’est pas cela : c’est un parti entièrement européen, qui pense à l’échelle de l’Europe, qui ne propose pas des promesses mais des idées concrètes pour faire progresser l’Europe sur la voie de vers plus de démocratie, de justice, de paix, …


* L’espéranto n’est pas une affaire politique. L’espéranto ne doit pas se mélanger avec la politique.

- La politique est une gestion des affaires de l’Etat, n’est ce pas ? Donc la proposition de l’espéranto est déjà depuis longtemps une affaire politique car il a pour but d’améliorer la vie des citoyens (principalement leurs contacts internationaux).


* Quelles sont les associations qui soutiennent EDE ?

- L’expérience de la campagne 2004 en France montre que le mouvement EDE a été soutenu par des membres de toute sorte d’associations. Il est apparu que de nouveaux espérantistes nous ont soutenu aussi bien que des anciens. A l’inverse, dans de nombreuses associations, groupes…, des espérantistes ne nous ont pas soutenu et ont dit ne pas avoir voté pour EDE. Par contre, des personnes ne parlant pas espéranto nous ont signalé avoir voté pour EDE !


* Pourquoi ne pas être dans un autre parti ? En créant un nouveau parti, vous concurrencez les autres.

- Le mouvement EDE ne concurrence pas, il propose des idées concrètes que ne proposent pas les autres partis, ou qu’ils mettent de coté.

- Les politiciens de toute sorte de parti font des promesses depuis plus de cent ans, mais ne les réalisent jamais. S’ils ne veulent pas parler des remèdes pour faire progresser la démocratie, que EDE s’en charge. Ainsi EDE incite les autres partis à commencer à débattre sur la politique linguistique, il les pousse à déclarer leur opinion sur le problème linguistique car le thème a toujours été mis de coté. Souvenons-nous de l’écologie par exemple : il y a quelques dizaines d’année (dans les années 1970), presque personne ne parlait d’écologie, les écologistes ont créé un parti, se sont présentés..., et ainsi les citoyens ont pu entendre parler d’écologie et prendre conscience de la chose. Cela a amené relativement beaucoup d’individus à voter pour eux et cela a incité les grands partis de l’époque à ajouter ce thème dans leur programme. En effet, quel parti d’aujourd’hui ne contient pas d’écologie dans son programme ? L’espéranto et les autres idées pour améliorer la démocratie proposées par EDE peuvent suivre la même voie : quand les « grands » partis prendront conscience que les propositions d’EDE plaisent aux électeurs, ils adopteront ces idées dans leurs programmes. Cependant il faut être conscient que l’intégration d’un thème dans le programme d’un "grand" parti ne signifie absolument pas que ce parti agira vraiment sur ce thème.


* Nous ne sommes pas suffisamment riches pour être un parti politique.

- Pas forcément. Les lois nationales diffèrent concernant la création d’un parti et la candidature à une élection. En France en 2004 il était requis de présenter des candidats, en Allemagne il fallait collecter des signatures, etc. Dans quelques pays, les conditions sont certainement très facilement réalisables, alors que dans d’autres, elles ne le sont pas du tout. Pour cette raison, il est nécessaire d’étudier ces questions le plus tôt possible.


* Votre soutien au traité instituant une Constitution européenne ?

- EDE devient peu-à-peu totalement européen mais en 2005, après seulement une année d’existence, le mouvement n’avait que des membres en France et en Allemagne. A cause de cela, EDE a décidé de rester neutre par rapport au traité, en signalant quand même aux citoyens que le traité discuté ne proposait aucune solution au problème des langues, et ne mentionnait même pas le problème.


* Un parti politique doit avoir un programme complet avec des propositions sur chaque thème (santé, éducation, émigration, etc.). Vous proposez seulement l’espéranto.

- Au sein de EDE il y a des hommes avec différentes opinions (droite, gauche, etc.). Leur point commun est la langue espéranto. Est-il possible le mettre en place un programme dont chaque élément plairait à tous ?

- Au sujet des autres thèmes, les autres partis en parlent et font des propositions : si EDE n’a aucune proposition supplémentaire intéressante à faire, qu’il ne fasse pas des promesses venteuses. Au contraire, sur les problèmes linguistiques les autres partis sont silencieux (ou alors répète déjà de nombreuse fois des promesses dites et sans résultats). EDE, par son existence, incite les autres partis à débattre sur la politique linguistique, il les incite à déclarer leur opinion sur la problématique linguistique. Il est intéressant de citer les phrases suivantes, prises sur le site « partiblanc.fr » (qui porte sur le « vote blanc ») : « Notre but n’est pas d’obtenir le pouvoir mais de représenter le « vote blanc ». Il porte une candidature citoyenne pour la démocratie … » affirme son président. Ne proposant aucune sorte de programme, et sans véritable campagne, les « Blancs » ont pour seul but d’informer et d’agir pour faire reconnaître le « vote blanc »…

- Qu’EDE soit un parti d’un nouveau type, qui ne fasse pas de promesses venteuses, mais qu’il propose des idées concrètes et réalisables. Il est possible que quelques problèmes soient si difficiles qu’EDE ne trouvera pas des réponses qui fassent plaisir, des solutions dignes d’être essayés, donc mieux vaut ne rien proposer plutôt que de faire des promesses. Bien entendu, pour tous les thèmes EDE se déclare ouvert et prêt à explorer chaque proposition sérieuse.


* Pourquoi donc le mot « espéranto » ? Est-ce que l’initiative du mouvement EDE vient uniquement d’espérantistes, proposez-vous uniquement l’espéranto ?

- L’espéranto est la première chose que les EDE nationaux ont en commun. En effet, grâce à la langue commune espéranto qui nous aide beaucoup plus facilement à communiquer et à échanger des idées sur l’Europe en évolution, nous sommes tous devenus conscients que la démocratie dans l’UE ne fonctionne pas bien, etc, et que l’espéranto est un remède concret, important et efficace pour améliorer cela, pour permettre à chaque citoyen européen de s’exprimer sans discrimination, pour qu’il n’y ait pas d’un coté des européens privilégiés (grâce à leur langue) et de l’autre des européens de second rang, pour que les européens se sentent plus concrètement membres d’une même communauté internationale, etc.


* EDE ne concerne que les Français.

- Non. Le mouvement est né en France mais EDE devient un parti politique entièrement européen dans lequel toutes les sections nationales sont au même niveau.


* Il s’agit d’une affaire européenne, alors que l’espéranto se situe au niveau mondial. Cela risque de porter préjudice à l’espéranto.

- C’est un premier pas. Si nous, en Europe, réussissons à faire reconnaître l’espéranto, cela encouragera les autres à faire de même.

1 Mesaĝo

  • > Oftaj Demandoj 21a februaro 2006 05:13, de Paszabi János

    Karaj !

    En urbo Helsinki en jaro 1975 reprezentintoj de europaj landoj subskribis internacian dokumenton pri kunlaboro kaj sekureco de Europo.

    Post kelkaj jaroj oni trarigardis, kio okazis post la subskribo de Helsinki.dokumento, kaj subskribis kontrakton pri homa dimenzio de kunlaboro europa.

    Se vi volas servi la demokracion en Europo, bonvolu

    a. traduki tiujn iternaciajn dokumentojn en esperanto, b. starigi informajn punktojn, kiuj donas informojn al homoj pri tiuj internaciaj dokumentoj, c. bonvolu organizi internaciajn societojn, en kiuj homoj povas partopreni, kaj uzi lingvon esperanto.

    Se ne estas internaciaj forumoj, internaciaj organizajhoj, internaciaj kunlaboroj, internaciaj familioj kiuj utilas esperanton en sia vivo, tiam esperanto lingvo restos en nivelo artefarita lingvo.

    Se vi volas transformi esperanton al vivanta lingvo, bonvolu fondi internaciajn organizajhojn, organizi internaciajn forumojn, multobligi internaciajn familiojn, kaj kunlabori en internaciaj laborgrupoj.

JPEG - 12.3 kb
filmeto FR 2014
JPEG - 3.5 kb
filmeto FR 2009
JPEG - 4.5 kb
filmeto DE 2009
JPEG - 3.3 kb
filmeto FR 2004

revue ESPERANTO-info


Elŝutu la novajn informilojn :

[eo] Informilo 2009 (PDF, 887kb) {PDF}

Dokumentoj

SPIP | | Mapo de la retejo | Gvati vivon de la retejo RSS 2.0